C’est la curiosité qui a amenée Roxane vers le Yoga Vinyasa, en 2010 et depuis il ne l’a plus jamais quitté. 
Immédiatement elle a fait l’expérience que cette pratique, à la fois complète et exigeante, lui apportait des bienfaits sur le plan physique et mental.
Après plusieurs années d’une pratique personnelle, elle a décidé, aux vues des bénéfices qu’elle en tirait, de se former à l’enseignement en espérant pouvoir transmettre à d’autres ce qu’elle a pu recevoir.
Elle a suivi la formation d’Antoine Supplisson, en Ashtanga yoga, 
tout en pratiquant dans sa Shala très régulièrement.
C’est un enseignement pratique sur les asanas, c’est-à-dire les postures mais aussi sur la respiration (pranayama), l’anatomie, les ajustements, la méditation (dhyana) et sur ce qui fonde le système philosophique du yoga.

Le Yoga Vinyasa, qu'est-ce que c'est ?

Vinyasa est un terme Sanskrit qui signifie synchronisation du mouvement sur la respiration.
On définit donc le Yoga Vinyasa comme un enchaînement de mouvements dynamiques, initié et harmonisé par la respiration. Le Yoga Vinyasa est issu du yoga Ashtanga, qui lui consiste à exécuter une série de postures dans un ordre bien précis.
À la différence de l’Ashtanga, le yoga Vinyasa est plus libre et créatif : il n’impose aucune série de mesures.
Les enchaînements sont le fruit de l’expérience acquise par l’enseignant et sont adaptables aux besoins de chacun.

Dans la pratique du Yoga Vinyasa, le souffle et le mouvement sont liés de sorte que chaque action entraine l’autre : à chaque mouvement correspond une respiration.
L’idéal est de laisser sa respiration guider le mouvement, pour que celle-ci devienne le moteur.
On trouve alors son alignement et on active les réseaux énergétiques. 

Le Yoga Ashtanga, qu'est-ce que c'est ? 

Le Yoga Ashtanga est  un yoga sportif, dynamique et méditatif basé sur la coordination du souffle (Ujjayi) et du mouvement (Vinyasa).
Il est composé de séries de postures dont il faut respecter l’ordre de réalisation afin d’atteindre l’éveil par le travail du corps.
L’enchainement de ces postures et de cette respiration  permet alors de nettoyer le corps en profondeur. 
Il est donc idéal pour tout élève voulant être capable de mesurer ses progrèsIl ne s’agit en aucun cas d’une compétition mais d’une construction afin d’apprendre à mieux écouter son corps, à maîtriser sa respiration, à calmer son mental.